Mon avis sur Miroir, le tome 2 de Paranoïa

Quand je laisse mes préjugés de côtés pour lire le roman d’une Blogueuse/Youtubeuse …

Il y a 2 ans, Natoo et EnjoyPhoenix sortaient leur 1er livre. Ce fut un tel succès que les maisons d’édition proposés à tous les « gros influenceurs » d’écrire à leur tour un livre. Sauf qu’on ne s’improvise pas écrivain et que par principe, je pris la décision ne pas acheter ses livres.

Mais comme il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis, j’ai revu mon opinion en regardant la vidéo de présentation du livre Paranoïa de Mélissa Bellevigne. Son univers fantastique (lecture que je préfère) a vraiment suscité l’envie d’en savoir plus et de connaître ses personnages.

Après avoir dévoré Paranoïa, j’espérais comme beaucoup qu’elle écrive la suite. Quand elle a annoncé que le Tome 2 de Miroir sortirai en octobre, j’étais trop impatiente de savoir si Judy avait survécu à son accouchement et si Lisa avait eu la garde du bébé mais surtout de savoir pourquoi ce bébé avait les trais d’Alwyn qui était censé être juste « l’ami imaginaire ».

ATTENTION : Si vous n’avez pas encore lu Miroir ou si vous ne l’avez pas encore fini, n’allez pas plus loin car je risquerai de vous spoiler. Et je sais que nous sommes beaucoup à détester ça.

Résumé :Qui est vraiment Judy Desforêt ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie ? Est-elle victime d’un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair ? Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme ? Épuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité. Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal.Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire ? Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité ?

Mon avis :

Concernant les personnages, on retrouve une Judy libérée du poids qu’était sa grossesse et qui veut enfin « guérir » et recommencer une nouvelle vie. Une Lisa complément débordée dans son nouveau rôle de mère et accablée de culpabilité. Et on découvre enfin un Alwyn réel, personnage qui a sa personnalité, son histoire qui différente de celle de l’imaginaire de Judy.

Ce que j’apprécie également dans ce tome, ce qu’il a de la place pour les personnages secondaires. Lucie (l’amie de Lisa), Benjamin (le thérapeute de Judy) ou encore le commissaire en charge de l’enquête qui donne une autre dynamique à l’histoire. On sort enfin de la « bulle » Lisa-Judy et Alwyn. 

L’histoire de ce tome se concentre toujours autour de l’histoire de Judy/Alwyn et à décerner le vrai de l’imaginaire. Alwyn fait son apparition un an après l’agression de Judy à Londres et à partir de ce moment là, l’enquête est devenue réétudiée. 

On apprend la vraie histoire d’Alwyn, sa rencontre avec Judy. Lisa qui a désormais la garde de Will (le fils de Judy et Alwyn), se remet totalement en question avec les nouveaux éléments découvert pendant l’enquête et on découvre une Judy avec un don pour le discernement et la manipulation assez épatant. 

Jusque là, Mélissa me tenait vraiment en haleine chapitre après chapitre. Les éléments du premier tome se coïncide avec ceux du second tome ce qui est vraiment agréable lorsqu’on lit une suite.

Mais une situation important du premier tome va être remit en cause. Il s’agit de l‘agression de Judy qu’elle a subit à Londres(cf 1er tome). En faite, elle ne s’est pas faite agressée, ses blessures ont été infligé par elles. Mais ce qui change toute la donne est le faite qu’elle ne s’est pas violée lors de son séjour mais cela remonterai à son enfance. 

Alors ça, je ne l’avait pas du tout vu venir de la part de l’auteur mais je trouve hyper judicieux de sa part. Car avec cette découverte, tout le comportement de Judy est justifié. On comprend pourquoi Alwyn a été perçu comme un ami imaginaire, pourquoi Judy a mêlé son histoire avec celle d’Alwyn et surtout on comprend comment elle en est arrivé a avoir des troubles psychiatriques. 

Vous l’avez compris ce second tome m’a autant transporté que le 1er. Mais plusieurs choses ont troublé ma lecture. 

Dans les derniers chapitres, on apprend que Judy a subit des abus sexuels par son père et c’est cet élément qui aurait déclenché les problèmes de comportement. Je trouve que cela conclut bien toute l’histoire mais ce qui m’a dérangé se sont les termes de psychiatrie qui décrivent le comportement du personnages. « Amnésie dissociative », « psychose paranoïaque et hallucinatoire » et « trouble dissociait de l’identité », je trouve ça assez lourd. De plus, sans avoir fait des études de psychologie, je suis sûre que le terme de « trouble dissociait de l’identité » ne correspond pas vraiment à l’état de Judy car elle n’avait qu’une seule personnalité. A mon sens, ce trouble correspond au personnage du film SPLIT avec ses 27 personnalités.

Et la dernière chose qui m’a gêné, c’est l’épilogue. POURQUOI ?! Je ne comprend pas l’histoire se termine bien, tous les points sont évoqués et expliqués. Tous est remis dans son contexte temporel. Et là, Alwyn se réveil et on comprend que tous çà n’était qu’un rêve !? Je n’ai absolument pas compris la prise de position de l’auteur.

Donc si vous avez une explication je suis preneuse et n’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cette lecture.

Bisous Laura ❤

Vous pouvez me retrouver sur Instagram,Facebook, Twitter& Snapchat : princesselaurab ou me contacter par mail : partoflauraslife@gmail.com

Publié par

Grande Blonde de 25 ans qui a des rêves pleins la tête. Vrai "fille" dans l'âme qui partage avec vous ses passions, découvertes, etc.... Contact : partoflauraslife@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s